Urginea maritima (L.) Baker
Scille maritime

LILIACEAE
Autres dénominations : Squille, Oignon marin, Ornithogale de mer. 

Description botanique : Herbacée vivace par un bulbe volumineux formé d’écailles qui se recouvrent les unes les autres. 
        • Feuilles : Allongées, entières, épaisses, aiguës au sommet et à nervures non ramifiées. 
        • Fleurs : Blanches ou verdâtres constituent de longues grappes au sommet d’une hampe (floraison : août-octobre). 
        • Fruit : Capsule ovales, loculicide, renfermant 3 à 4 graines par loge. 

Habitat : Région méditerranéenne, surtout littoral nord-africain. 
Principes toxiques : 
        • Nature : Hétérosides cardiotoniques de type bufadiénolides. 
        • Localisation : Forte concentration dans le bulbe 

Remarque : Il existe deux variétés dénommées scille blanche et scille rouge dont la composition chimique n’est pas tout à fait identique. 

Circonstances d'intoxication : 
           • Un cas mortel a été signalé en Turquie chez une femme ayant consommé une décoction de scille maritime en vue de traiter des douleurs arthritiques. 
           • Intoxication chez les carnivores domestiques. 

Eléments diagnostiques : 
La manipulation de bulbes entraine une irritation de la peau et des muqueuses. 
En cas d’ingestion : symptômes de l’intoxication aux digitaliques. 
        - Nausées 
        - Vomissements 
        - Hyperkaliémie 
        - Troubles cardiaques (bloc auriculo-ventriculaire) 

Conduite à tenir : 
Celle d'une intoxication aux digitaliques :
       - Hospitalisation
       - Surveillance par ECG
       - Anticorps antidigitaliques (Digifab*) ?
FloreTox
A,B,C....