Ruta graveolens L.
Rue officinale

RUTACEAE
Autre dénomination : Rue fétide, Rue des jardins, Rue des jardiniers, Rue odorante.
 
Description botanique : 
Plante vivace, se développant en touffes épaisses sur les murs délabrés, odeur désagréable. 
        • Feuilles : Alternes, ovales, bi-tripennatiséquées, ponctués de glandes sécrétrices à huile essentielle. Elles sont vert grisâtre et plus ou moins persistantes. 
        • Fleurs : Jaunes, groupées en corymbes (floraison : mai-juillet). 
        • Fruit : Follicules (maturité : juillet-septembre). 

Habitat : Ne dépasse pas 500 m d’altitude. Vieux murs, terrains vagues arides, peu fréquente. 
Principes toxiques : 
       • Nature : Furanocoumarines photosensibilisantes 
       • Localisation : Cuticule à la face supérieure de la feuille. 

Remarque : Utilisée de façon ancestrale à des fins abortives. 

Circonstances d'intoxication : Contact cutané suivi par une exposition des zones contaminées au soleil. Les feuilles de la rue sont parfois frottées sur la peau pour éloigner les moustiques. 

Eléments diagnostiques : 
Phyto-photodermatose (Réaction cutanée anormale ou exagérée lors de l'exposition au rayonnement solaire, après contact avec une plante) : 
          o Eruption érythémateuse, vésiculo-bulleuse, voire phlycténulaire  
          o Localisation en regard des zones exposées  
          o Délai d'apparition : de quelques heures à 24 - 72 heures après contact et exposition solaire  

Traitement : 
         • Préventif  
                o Photoprotection externe (vestimentaire, port de gants) : prévenir la rencontre photosensibilisant-exposition solaire  
                o Eviter un nouveau contact avec la plante  
         • Curatif :
                o Mesures générales : 
                         Décontamination immédiate des zones concernées par lavage précoce, abondant et prolongé à l'eau savonneuse  
                         Change des vêtements qui seront lavés  
                o Traitement local : 
                         Utilisation de pains dermatologiques ou de savons surgras à visée antiseptique  
                         Dermocorticoïdes en cas de lésions modérées (niveau 2 sur les membres, niveau 3 ou 4 sur le visage)  
                         Crèmes ou pommades apaisantes et émollientes, hydratantes en cas de sécheresse cutanée  
FloreTox
A,B,C....