Phytolacca americana L.
Phytolaque

PHYTOLACACEAE
Autres dénominations : Raisin d'Amérique, Herbe à la laque, Morelle à grappes, Raisin des teinturiers. 

Description botanique :
Grande plante herbacée vivace de 1 à 3 m à tige robuste, ramifiée, rougeâtre, creuse et cannelée. 
        • Feuilles : Alternes, grandes (10 à 30 cm), ovales, acuminées, glabres et molles, de vert foncé à pourpre en fin de saison  
        • Fleurs : Petites, blanchâtres puis rosées, en grappes allongées, opposées aux feuilles, dans la partie supérieure (floraison : juin-octobre)  
        • Fruits : Baies côtelées rondes (6-8 mm de diamètre), en grappes, noir violacé et juteuses, à sommet aplati portant le reste des styles pointus ; entourées du calice rose à 5 branches (maturité : août-septembre)  
 
Habitat :
        • Haies, décombres, ornementation  
        • Etats-Unis (origine nord-américaine), Europe (centre, sud et ouest), France (midi et ouest surtout)  
Principes toxiques : 
       • Nature : Saponosides et lectines ; la toxicité semble due principalement aux saponosides.  
       • Localisation : 
               o Saponosides présents dans toute la plante  
               o Lectines dans les feuilles et les graines  

Circonstances d'intoxication : Intoxication fréquente aux Etats-Unis. 
       • Ingestion des fruits par les enfants  
       • Confusion des racines de phytolaque avec celles du raifort  
       • Consommation de feuilles (elles sont comestibles après au moins deux passages par l’eau bouillante)  
     • Utilisation à des fins médicinales : consommation d'infusions de racines ou mastication de racines non ébouillantées avant utilisation.
  
Remarque : les fruits servaient autrefois à préparer une laque rouge et des colorants pour certains aliments (sucreries, vins) ; cette pratique est interdite aujourd'hui. 

Risques principaux :
        • Troubles digestifs intenses  
        • Arythmie cardiaque  
        • Convulsions  
 
Eléments diagnostiques : Le délai d'apparition et la gravité des symptômes dépendent de l'organe et des quantités ingérés. 
        • Lors de l'ingestion  
                o Irritation des muqueuses : brûlure buccale, hypersalivation, polydipsie, œdème de la langue et de la cavité buccale  
               o Troubles digestifs parfois intenses : gastro-entérite (diarrhée profuse parfois hémorragique, vomissements incoercibles, douleurs abdominales)  
                o Troubles neurologiques : céphalées, délire, vertiges  
        • Pour une quantité absorbée plus importante (1 racine)  
                o Troubles cardio-vasculaires : collapsus, troubles de la conduction (bloc auriculo-ventriculaire)  
                o Troubles neurologiques : vertiges, troubles visuels, faiblesse musculaire, prostration, convulsions  
        • Lors du contact cutané : dermite irritative.  

Conduite à tenir : 
        • Traitement symptomatique suffisant dans la majorité des cas  
        • Surveillance à domicile  
        • Consultation médicale : en cas de symptomatologie intense ou persistante  
En cas d'ingestion massive 
        • Hospitalisation  
        • Traitement symptomatique  
                 o Du collapsus  
                 o Des convulsions  
FloreTox
A,B,C....