Rumex acetosa L. 
Oseille 

POLYGONACEAE
Description botanique : Plante vivace, glabre, à saveur acide caractéristique. De 30cm à 1m. 
        Tiges : Dressées, rameuses vers le haut, striées dans leur longueur.  
        • Partie souterraine : Racine principale développée, très profonde, charnue.  
        • Feuilles : Oblongues à ovales. Limbe subaigu au sommet, entier ou un peu sinué, épais, d’un beau vert sombre luisant. Feuilles inférieures longuement pétiolées. Les caulinaires sessiles, embrassant la tige par leurs oreillettes.  
        • Fleurs : Très petites, à sépales verdâtres ou rougeâtres, dénuées de corolle. Réunies en longue grappes dressées (floraison : juillet-août).  
        • Fruits : Tétraédriques, à angles vifs, entourés des sépales agrandis en forme de cœur renversé.  
 
Habitat : Dans presque toute l’Europe.  
Fréquence : Commune.
Risques principaux : Réactions cutanéo-muqueuses.

Principes toxiques : 
Nature : Acide oxalique : formation d’oxalates solubles irritants. Une cuisson à l’eau permet de les éliminer en grande partie. 

Circonstances d'intoxication :
       • Contact cutané 
       • Ingestion : Rares cas d’intoxications 

Eléments diagnostiques :
Contact cutané : 
       o Erythème, douleur, œdème  
       o Eléments maculeux, papuleux et/ou vésiculeux  

Ingestion : Vomissements, diarrhées 
Si massive : 
       o Trouble de conscience avec coma 
       o Insuffisance respiratoire et rénale 
 
Conduite à tenir :
Contact cutané : 
       • Préventif : Eviter un nouveau contact avec la plante  
       • Curatif : 
             o Mesures générales : 
                   Décontamination immédiate des zones concernées par lavage précoce, abondant et prolongé à l'eau savonneuse  
                   Change et lavage des vêtements  
             o Traitement local : 
                   Utilisation de pains dermatologiques ou de savons surgras à visée antiseptique  
                   Dermocorticoïdes en cas de lésions modérées (niveau 2 sur les membres, niveau 3 ou 4 sur le visage)  
                   Crèmes ou pommades apaisantes et émollientes, hydratantes en cas de sécheresse cutanée  
             o Traitement systémique : 
                   Corticothérapie par voie orale dans les formes sévères (prednisone, prednisolone)  
                   Antihistaminiques H1 par voie orale à visée anti-prurigineuse et/ou sédative  
                   Antibiothérapie par voie orale (érythromycine) indiquée en cas de surinfection bactérienne  

Ingestion : 
      • Traitement symptomatique 
      • Consultation si persistance des symptômes
FloreTox
A,B,C....