Abrus precatorius L.
Jéquirity

FABACEAE
Description botanique :
Liane ligneuse d'origine indienne.  
         • Feuilles : Alternes, pétiolées, composées, paripennées  
         • Fleurs : Rouges, papilionacées  
         • Fruits : Gousses contenant des graines ovoïdes (4 x 7 mm) rouge brillant avec une jolie tâche noire à la base (point d'insertion de la graine dans la gousse)  
 
Habitat : Inde, Afrique et Amérique tropicale. Ne pousse pas en Europe.
Risques principaux :
           • Troubles digestifs, collapsus  
           • Troubles neurologiques  

Principes toxiques :
           • Nature : Lectine protéique voisine de la ricine : l'abrine, soluble dans l'eau.  
           • Localisation : Dans les graines.  
           • Mode d'action : L'abrine est très toxique ; elle provoque une hémagglutination. 
 
Circonstances d'intoxication : Exceptionnelle. 
           • Graine mastiquée, voire simplement sucée lorsqu'elle a été percée en vue de fabriquer colliers et bracelets. La graine intacte n'est pas toxique car le tégument externe est très résistant, elle résiste même aux sucs digestifs.  
           • Il a été rapporté un cas d'intoxication par une tisane où avait trempé un chapelet confectionné avec des graines de Jéquirity  
Remarque : Les graines sont décoratives et souvent utilisées dans la confection de colliers, de chapelets (d'où l'épithète precatorius qui signifie à prières), maracas et autres objets. 
Graines devenant coriaces en séchant, ce qui rend leur rupture difficile par l'enfant qui les ingère. 

Eléments diagnostiques :
Délai d'apparition des symptômes : de quelques heures à quelques jours (absorption lente des toxalbumines par le tractus digestif). 
            • Ingestion de moins de 5 graines : 
                 o Symptômes inexistants ou bien digestifs : Nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales  
            • Au-delà de 5 graines : 
                 o Gastro-entérite sévère : Diarrhées parfois hémorragiques avec déshydratation, voire collapsus  
                 o Troubles neurologiques : Mydriase, confusion, tremblements, hallucinations, convulsions voire coma agité  
                 o Hémorragies diffuses, atteinte hépatique et lésions rénales possibles  

Conduite à tenir :
            • Moins de 5 graines : 
                 o Traitement symptomatique  
                 o Surveillance à domicile  
                 o Consultation médicale : en cas de symptomatologie intense ou persistante  
            • Au-delà de 5 graines :
                 o Hospitalisation  
                 o Traitement symptomatique  
                             De l'agitation : sédatifs  
                             Des convulsions  
                             Correction des troubles hydro-électrolytiques  
                             Du collapsus  
                 o Surveillance clinique et biologique (hépatique, rénale, hémostase)  
FloreTox
A,B,C....