Ilex aquifolium L.
Houx commun

AQUIFOLIACEAE
Description botanique :  Arbre ou arbuste dioïque. Les rameaux sont verts et luisants. Le bois est dur, blanc jaunâtre à blanc verdâtre, l’écorce grise et lisse.  
      • Feuilles : Persistantes, simples, alternes, coriaces, vert foncé luisant, entières ou à dents épineuses, brièvement pétiolées. Sur les pieds âgés elles sont entières, à une seule épine terminale.  
      • Fleurs : Petites, blanches ou roses, 4 à 5 pétales soudés à la base. Groupées sur de courts pédoncules en faisceau à l’aisselle des feuilles. (floraison : mai-août)  
      • Fruits : Baies rouges globuleuses (7 à 9 mm), luisantes, persistantes, contenant 4 graines striées (maturité : novembre-décembre)  
 
Autres espèces : Le Houx commun est à l'origine de nombreuses variétés, soit à feuillage vert, soit à feuillage coloré ; variété albomarginata à feuilles bordées de blanc, variété aureomarginata à feuilles marginées de jaune.

Habitat : 
       • Spontané dans presque toute l'Europe, l'Afrique du nord et l'Asie occidentale. Bois et haies.  
       • Ornementation  
Risques principaux : Troubles digestifs. 

Principes toxiques : 
Nature : Mal connus ; les fruits sont émétiques et purgatifs.  

Circonstances d'intoxication : 
         • Ingestion des baies par des enfants (rameaux garnis de fruits recherchés pour les décorations de Noël)  
         • Les risques liés à cette intoxication semblent négligeables  

Eléments diagnostiques :
         • Ingestion d'une faible quantité  
              o Symptômes inexistants dans la majorité des cas, ou d'ordre digestifs : nausées, douleurs abdominales  
         • Au-delà de 20 baies  
             o Troubles digestifs plus marqués : vomissements, diarrhées  
             o Troubles neurologiques : somnolence, convulsions, voire coma  

Conduite à tenir :
         • L'absence de symptômes plus de 2 heures après l'ingestion d'une partie de la plante (baies, feuilles, tige, fleur...) est de bon pronostic  
         • Traitement symptomatique  
         • Surveillance à domicile  
         • Consultation médicale voire hospitalisation  
               o Au-delà de 20 baies  
               o En cas de symptomatologie intense ou persistante  
FloreTox
A,B,C....