Autres dénominations : 
      • H. foetidus L. : Pied de griffon  
      • H. niger L. : Rose de Noël 

Description botanique : Plantes herbacées vivaces. 
      • H. foetidus L. : Hellébore fétide 
Plante de 20 à 80 cm restant verte l'hiver, à odeur fétide.  
         o Tige : Nue en bas (porte de manière visible les cicatrices des feuilles tombées), très feuillée en haut  
         o Feuilles : Long pétiole, composées de 7 à 11 lanières vert foncé dentées, coriaces. Dans la partie supérieure elles sont petites, entières et vert clair.  
         o Fleurs : Verdâtres souvent bordées de pourpre, retombantes, regroupées au sommet de la plante (floraison : janvier-mai)  
         o Fruits : Secs, formés de 3 à 5 follicules  
 
     H. niger L. : Hellébore noir, " Rose de Noël " 
Plante à tiges marbrées, vivace par un rhizome noir. 
         o Feuilles : Persistantes, basales, composées de 7 à 9 segments coriaces, vert foncé, dentés  
         o Fleurs : 5 sépales blanc rose, minuscules pétales verdâtres et étamines nombreuses (floraison décembre-février)  
         o Fruits : Follicules groupés par 5 contenant plusieurs graines  
La variété cultivée a des fleurs plus grandes que la forme sauvage. 
 
Habitat :
     • H. foetidus L. : Commune dans chemins, rocailles...  
     • H. niger L. : Rare à l'état sauvage en France mais cultivé comme ornementale.  
Helleborus sp.
Hellébores

RANUNCULACEAE
Risques principaux :
         • Troubles digestifs  
         • Troubles cardiaques à fortes doses  
         • Convulsions  

Principes toxiques :
        Nature : 
             o Glucoside : La ranunculine ; elle est hydrolysée en une lactone irritante : la proto-anémonine. La teneur en ranunculine varie selon les espèces : 0,67 mg/g chez H. foetidis L., 5,8 mg/g chez H. niger L.  
             o Hétérosides cardiotoniques de la classe des bufadiénolides (hellébrine) réputés présents, mais données contradictoires.
  
Circonstances d'intoxication : Chez l'homme, les intoxications graves semblent exceptionnelles, en revanche on signale des intoxications animales. 

Eléments diagnostiques :
         • Lors de l'ingestion, plus particulièrement du rhizome  
                 o  Irritation buccale, du pharynx, hypersalivation  
                 o Troubles digestifs : vomissements, douleurs abdominales, diarrhées parfois sanglantes  
                 o Troubles neurologiques : vertiges, mydriase, convulsions  
                 o Troubles cardiaques : bradycardie  
         • A fortes doses :
                 o Troubles cardiaques : hypertension artérielle, arythmie.

Conduite à tenir : 
         • L'absence de symptômes plus de 2 heures après l'ingestion d'une partie de la plante (baie, feuille, tige, fleur...) est de bon pronostic  
         • Traitement symptomatique  
         • Surveillance à domicile  
         • Consultation médicale voire hospitalisation  
                 o En cas d'ingestion massive  
                 o En cas de symptomatologie intense ou persistante  
FloreTox
A,B,C....