Cotoneaster sp.
Cotoneasters

ROSACEAE
Description  botanique :
Le genre Cotoneaster comprend une cinquantaine d'espèces eurasiatiques souvent cultivées dans un but ornemental. Ce sont des arbustes non épineux, à port dressé ou rampant. 
           • Feuilles : Alternes, entières, elliptiques, caduques ou persistantes.
           • Fleurs : Petites blanches ou roses, isolées ou en corymbes (floraison : avril-mai). 
           • Fruits : Drupes jaunes à rouge orangé, pourpres voire noires, contenant 2 à 5 noyaux (septembre). Les fruits persistent jusqu’au printemps, ils sont faiblement toxiques. 

Habitat :
            • Pentes rocheuses ensoleillées, bois, jusqu'à 2500 m  
            • Souvent cultivés comme couvre-sols ou en bordures dans les parcs et jardins.
Risques principaux : Troubles digestifs. 

Principes toxiques : 
           • Nature : Hétérosides cyanogènes.  
           • Localisation : Dans toute la plante (écorce, feuilles, fleurs et fruits). La plupart des espèces contiennent moins de 50 mg/Kg d'acide cyanhydrique dans leurs fruits (masse sèche), qui sont de toxicité négligeable.  

Circonstances d'intoxication :  
           • Très fréquente par ingestion des baies par les enfants  
           • Très rarement par ingestion des feuilles  
           • La confusion entre les fruits de Cotoneaster et ceux de Pyracantha ou de Crataegus (aubépine) est fréquente  

Eléments diagnostiques :
Toxicité négligeable : l'ingestion d'une vingtaine de fruits serait nécessaire à l'apparition de symptômes qui restent sans conséquence grave. 
           • Irritation buccale (stomatite parfois sévère)  
           • Troubles digestifs : gastro-entérite (nausées, vomissements, diarrhées et douleurs abdominales)  
           • Crampes musculaires  

Conduite à tenir :
          • L'absence de symptômes plus de 2 heures après l'ingestion d'une partie de la plante (baie, feuille, tige, fleur...) est de bon pronostic  
          • Traitement symptomatique  
          • Surveillance à domicile  
          • Consultation médicale : en cas de symptomatologie intense ou persistante  
FloreTox
A,B,C....