Citrullus colocynthis (L.) Schrader 
Coloquinte

CUCURBITACEAE
Autre dénomination : Coloquinte officinale.

Description botanique :
Plante herbacée volubile d'origine tropicale à tiges rampantes munies de vrilles. 
           • Feuilles : Alternes, très découpées avec de nombreux lobes et velues  
           • Fleurs : Jaunes, petites (floraison : juin-juillet) 
           • Fruits : Sphériques (4 à 7 cm de diamètre), verts puis jaunes à maturité en automne, à pulpe blanchâtre spongieuse, de saveur très amère et contenant de nombreuses graines ovoïdes jaunâtres.  

Habitat : 
           • Bassin méditerranéen. Originaire d'Afrique du Nord et d'Asie  
           • Cultivée pour l'ornementation  
Remarque : Dans les jardins sont cultivées d'autres cucurbitacées, appelées à tort coloquintes (Cucurbita pepo L. par exemple) 
Risques principaux : Troubles digestifs sévères, déshydratation, collapsus. 

Principes toxiques:
          • Nature : Triterpènes tétracycliques : Cucurbitacines (présentes chez la bryone).  
          • Localisation : Dans le fruit (pulpe et graines).  

Circonstances d'intoxication :
          • Fruits secs utilisés pour la décoration, attirants pour les enfants  
          • Confusion du fruit, surtout vert, avec celui de la courgette ou du concombre (malgré son goût très amer)  

Notions générales : Réputée fortement toxique pour certains. 

Dose toxique : 1 cuillère à café de poudre ou 2 à 4 g de pulpe. 

Eléments diagnostiques : 
          • En faible quantité : 
                o Troubles digestifs : Syndrome cholériforme (diarrhées parfois hémorragiques)  
                o Etat confusionnel  
          • A fortes doses :
                o Défaillance cardiaque (œdème aigu du poumon), collapsus  
                o Atteinte hépato-rénale  

Conduite à tenir :
          • Traitement symptomatique  
          • Surveillance à domicile  
          • Consultation médicale voire hospitalisation :  
                o En cas d'ingestion massive (traitement symptomatique du collapsus)  
                o En cas de symptomatologie intense ou persistante  
  
FloreTox
A,B,C....