Asarum europaeum L.
Asaret

ARISTOLOCHIACEES
Description botanique : Plante vivace par un rhizome quadrangulaire, velue, à longues tiges rampantes portant des rameaux très courts, redressés, écailleux munis d’une à deux paires de feuilles. Odeur poivrée aromatique au froissement des tiges. 
       • Feuilles : Larges, arrondies, rougeâtres en dessous, munies d’un long pétiole. 
       • Fleurs :Noirâtres, velues, périanthe en cloche ; 12 étamines, à filets libres et courts. Elles sont invisibles car disposées sur le sol. Solitaires entre 2 feuilles à l’extrémité des rameaux sur un court pédoncule (floraison : mars-mai) 
       • Fruit : Capsule globuleuse surmontée du calice persistant.
 
Remarque : L’Asaret est capable d’attirer dans sa fleur les fourmis et de les piéger pour permettre la pollinisation. 
 
Habitat : Bois frais, en particulier sous les hêtres (jusqu’à 1700m). 
Principes toxiques :
        • Nature :  Acides aristolochiques : nephrotoxiques, mutagènes, cancérogènes, génotoxiques.
        • Localisation : Toute la plante est toxique.

Remarque :

        • L'asaret contient également des tanins, de l'amidon et des huiles aromatiques (asarone).    
        • La racine et les feuilles étaient autrefois réputées efficace contre les troubles gastro-intestinaux et utilisées comme diurétiques. Depuis un arrêté de 1998, toutes les plantes contenant de l'acide aristolochique sont interdites à la commercialisation. 

Eléments diagnostiques : 
       - Irritation gastro-intestinale
       - Vomitif, purgatif 

       - Atteinte rénale possible 
 
Conduite à tenir :
       • Traitement symptomatique  
       • Surveillance à domicile  
       • Consultation médicale : en cas de symptomatologie intense ou persistante 
FloreTox
A,B,C....