Ambrosia artemisiifolia L.
Ambroisie

ASTERACEAE
Autre dénomination : Ambroisie à feuilles d'armoise. 
 
Description botanique :  
Plante herbacée annuelle, assez grande, pubescente, à tige ramifiée, anguleuse, souvent rougeâtre, devenant ligneuse à sa base. 
        • Feuilles : Moyennes opposées, supérieures alternes, limbe profondément divisé en segments qui sont eux-mêmes dentés ou divisés en lobes aigus, non aromatique  
        • Fleurs : Verdâtres unisexuées sur des capitules séparés. Fleurs mâles en petits capitules assemblés en grappes pendantes, fleurs femelles en capitules globuleux insérés à l’aisselle des feuilles (floraison : août-octobre) 
        • Fruits : Akènes, ovoïdes, petits, coriaces portant au sommet 5 à 6 épines.  
  
Habitat : 
        • Talus, bords de routes, champs, jardins.  
        • Originaire d'Amérique du Nord ; naturalisée ou subspontanée çà et là en France (Manche, Normandie, bords de la Loire et de l'Allier, Loire, Saône-et-Loire, Nièvre, Puy-de-dôme,Vosges, Rhône Alpes, .....), Grande-Bretagne, Belgique...  
Risques principaux : Manifestations allergiques polliniques tardives dans l'année (Août et Septembre). 

Principes toxiques : 
         • Nature :
                o Sesquiterpènes lactoniques de la classe des pseudoguaianolides : coronopiline qui serait allergisante.  
                o Ambrosine cytotoxique  
 
Circonstances d'intoxication : Elle provoque des allergies parfois graves. 
 
Remarques : 
        • Elle nuit aux cultures  
        • Elle peut être contrôlée  
                o Par entretien des jardins ou parcelles  
                o Par arrachage, fauchage, ou par la tonte répétée avant qu'elle ne pollinise (fin juillet)  
Confusion possible avec les armoises :
 

















Notions générales : Plante allergisante lors de sa période de pollinisation, de fin juillet à septembre selon la latitude. 

Eléments diagnostiques :
         • Rhinite  
               o Eternuements en salve  
               o Rhinorrhée aqueuse, profuse  
               o Obstruction nasale  
               o Prurit nasal, hyposmie, voire épistaxis peuvent s'associer à cette triade  
               o Conjonctivite  
               o Larmoiement, prurit oculaire, conjonctivite et chémosis (œdème de la conjonctive)  
         • Asthme, sinusite, otite muqueuse moyenne  
         • Bilan allergologique (à réaliser en dehors des périodes de pollinisation)  
               o Tests cutanés  
               o Recherche d'IgE spécifiques : Si une désensibilisation est envisagée  
               o Tests de provocation nasale en cas de discordance entre les symptômes et les tests cutanés  

Lors du contact cutané : Dermite allergique de contact. 

Conduite à tenir :          
         • Rhinite, rhino-conjonctivite ou sinusite  
                o Anti-histaminiques H1 per os  
                o Par voie intra-nasale : Corticothérapie (en première intention), cromoglycate de sodium ou ses dérivés, anticholinergiques                  
                o Collyre : Cromoglycate de sodium ou ses dérivés   
         • Asthme  
                o Bronchodilatateurs  
                o Corticoïdes ou cromoglycate de sodium inhalés  
                o Corticothérapie par voie orale dans les formes sévères  

L'éviction étant difficile, la désensibilisation est le seul traitement spécifique. 
         • Indications :
               o Rhinite ou rhino-conjonctivite sévère, ou imparfaitement controlée par un traitement associant une corticothérapie locale et les anti-histaminiques H1 par voie orale  
               o Asthme bénin, modéré, voire sévère s'il est efficacement contrôlé par le traitement  
  

 

Absinthe

Ambroisie

Armoise

Tanaisie

Couleur

Blanchâtre

/

/

/

Odeur

Aromatique

/

Aromatique faible

Camphrée

Tige

/

Velue, rougeâtre

Rougeâtre

Rougeâtre

Feuilles

Blanchâtres, tomenteuses

Face inférieure verte

Face inférieure blanche

/

Fleurs

Capitules : globuleux, jaunâtres

Taille : 3-4mm

Longues panicules

Capitules : ovoïdes verdâtres

Taille : 4-5mm

Epis terminaux

Capitules : ovoïdes jaunâtres

Taille : 3-4mm

Panicules allongés et feuillés

Capitules : jaunes, odorants et aplatis

Taille : 1-2cm

Corymbes

 

FloreTox
A,B,C....